Archives de Catégorie: Kitab Al-Azif

Yog-Sothoth & les Dieux Non vernaculaires

Gravure representant une des formes de Yog-Sothoth

Yog-Sothoth est une des divinités les plus récurrentes du Necronomicon de Vhallennes . C’est précisément ces nombreuses apparitions qui font de lui  la déités la plus obscures de l’ouvrage tant il est sujet à de nombreuses contradictions et incohérences .

Prolegoménes & annotations du Necronomicon

dans les annotations des prolégomènes  qui ouvrent la brochure, Le  traducteur du Al-Azif nous fait par part des difficultés qu’il a rencontré face aux nombreux noms que Al-Hazred a donné à Yog-Sothoth.

De l’aveu du traducteur, il est admis que la plupart des noms des dieux et des divinités des différentes versions du Necronomicon sont issus de conventions traditionnelles. Ainsi le terme  Yj’i ash-Shdhādh devint, au file des traductions Yaji Shudadh, Yag shadhadh pui Yog Sothoth .

Dans le Necronomicon de Vhallennes , Yog-Sothoth s’inscrit dans une sorte de « trinité » divine composée de lui même, de « Azathoth » (Izz’Tht’) (le roi des démons) et de « Shub-Niggurath » (Ash Shabab) (sorte de divinité de la fertilité et de la naissance) . Le Necronomicon insiste fortement sur l’aspect étranger et non Vernaculaire de ces dieux pour notre monde . En effet Yog-Sothoth est présenté comme la porte qui a permis le passage des Entités de l’ancien Monde (à savoir le monde d’avant les Hommes.)  . Ainsi Yog-Sothoth aurait permis aux adorateurs de ces dieux , Les Anciens Géants, tel Cthulhu de venir dans notre monde pour imposer la suprématie de ses dieux, en des temps fort anciens où la Terre ne connaissait pas encore les hommes . Le Necronomicon fait aussi référence à une bataille qui opposa les dieux vernaculaires au dieux non-vernaculaires . Ce serait l’entité Iblis (bl’s)  , bien connu de la littérature apocryphe, qui répudia Yog-Sothoth et fit tomber l’empire de Cthulhu en l’enfermant pour l’éternité sans, toutefois parvenir à le tuer. C’est ce même Iblis qui deviendra plus tard, dans le Livre D’Enoch, l’ange déchu- plus connu sous le nom de Satan dans la Bible – qui refusera de se prosterner devant les premiers hommes. C’est donc bien , d’aprés le Necronomicon, le sceau de Lucifére (de Luci fere celui qui porte la lumiére) qui retient les Grands Anciens dans un sommeil eternel

Ceux qui peuvent dormir pour l’eternité ne sont pas mort. Et en des temps étranges peut mourir même la mort .

Publicités